Historique de la Verrerie de la Bocca

En 1857 le quartier de la Bocca ne comptait qu'une bastide, 3 maisons, une poudrière et une bastide.

Né en 1804 à Saint-Zacharie dans le Var, et issu d'une famille de verriers, Monsieur Joseph Barthélémy, achète un terrain pour 3600 fr au quartier de la Roubine sur lequel il construit trois bâtiments et une maison d'habitation.

En 1858, la verrerie de La Bocca allume ses feux, avec une cinquantaine d'ouvriers, la verrerie fabriquait des bonbonnes, des flacons pour les parfumeries de Grasse, et différents types de bouteilles.

Monsieur Barthélémy créa aussi une vannerie afin d'habiller certains types de production, bientôt suivis par plusieurs artisans vaniniers, qui s'installèrent dans le quartier. On peut citer pour les plus importants: Louis Depétris, Jean Grosso, Anna Cauvin, leur production était surtout destinée aux mimosistes et aux fleuristes de la région. Une fabrique de bouchons, vit également le jour à Mandelieu, la maison Nicolas. Il créa aussi sur le site de la Bocca 3 parfumeries : Jeancard, puis Rallet, Lubin Varaldi qui monta aussi une chaine de salaisons. En 1864 et pour 1400francs, Monsieur Barthélémy acheta de nouveaux terrains à M Jean Honnoré Bertrand de Pégomas. Entre 1865 et 1875 ce fut une période faste pour la production, malheureusement Mr Barthélémy décéda le 25 Mars 1867, à l’age de 63 ans. N’ayant pas eu de garçons, ce fut ses petits fils Paul et Louis Négrin qui prirent la relève en 1869.

En 1873 les fours à bois furent remplacés par des modèles à gaz, mais la concurrence de verreries industrielles, fit beaucoup de tort à cette entreprise familiale.

En 1875, Paul Négrin fut nommé directeur de la verrerie, l’année suivante un embranchement particulier de la voie de chemin de fer toute proche de l’usine facilita l'exportation de la production.

En 1891 la verrerie tourne au ralenti, en 1896 le chômage s’installe et la situation devient critique après beaucoup de problème techniques, ce qui oblige la direction à arrêter la production.

En 1898 une grève éclata dans l’atelier de vannerie suivie par celle des ouvriers verriers. Cette même année les fours s’éteignirent, et peu à peu les bâtiments sont laissés à l’abandon.

De 1909 à 1960, de nombreuses entreprises louèrent les locaux à Mr Louis Jourdan administrateur du domaine.

En 1921 la cheminée de l’usine fut abattue, et en 1985 le site fut rasé pour faire place à un important complexe immobilier, HLM, locaux sociaux, maison de retraite et surtout une résidence de vacances, Pierre et Vacances et Cannes Beach.

...Et du Verre naquit Cannes-la-Bocca...

"En reconstituant l'histoire de la Verrerie de la Bocca, nous avons compris que ces deux ou trois cabanes de pêcheurs et de paysans du lieu dit La Bocca, ont réellement érigé une communauté lorsque Joseph Barthélémy, en 1857, a installé sa verrerie sur le site, attirant a sa suite un monde de potiers, vanniers, bûcherons et transporteurs… La Verrerie disparue, La Bocca est devenue une zone d'activités de la ville de Cannes, aujourd'hui faubourg touristique…"
La verrerie de la Bocca en 1875
Cour de la verrerie en 1875, stockage du bois pour alimenter les fours
  • Accueil
  • Histoire de la Bocca
  • Historique de la Verrerie de la Bocca
Enregistrement à la Préfecture des Alpes-Maritimes de Nice N° W061006007 DU 09 février 2018